Qui est Noémie ?


Je suis née à Lyon le 18 Avril 1985, à l’époque où la Femme vivait sa première phase d’hypersexualisation. Depuis son émancipation des années 70’s, il y a eu sa libéralisation, notamment par la contraception et l’avortement. C’était une époque me semble-t-il légère, fun, un tantinet provocante. La Femme cherchait à revendiquer sa liberté par la sexualité, à travers des icônes que nous connaissons bien telles que Madonna.

MON CHEMIN VERS LA DÉPRESSION

Du point de vue SOCIAL, j’avais bien compris que la Femme était prédéfinie par tout un tas de stéréotypes qui ont également forgé ma croyance. Qu’est-ce que la Femme dans la société ? C’est une Femme : qui a des enfants, un mari et une maison. Si elle est intellectuelle, elle fait des études et arrivera à un haut poste de cadre dans une grande entreprise, rivalisant durement avec les hommes. Si elle est “moins intellectuelle” , elle finira “caissière à Monoprix”.

Du point de vue IDENTITÉ, j’avais également grandi avec tout un tas de clichés que les médias véhiculaient. Qu’est-ce que la Féminité ? C’est une Femme : qui se maquille beaucoup pour se camoufler. Si elle ne le fait pas c’est qu’elle est catégorisée comme “baba cool”, ou alors c’est qu’elle a forcément un problème avec son corps ; qui s’habille joli souvent sexy. Si elle ne met jamais de robes ou de talons, c’est qu’elle est forcément un garçon manqué.

Enfin du point de vue PHYSIQUE, j’avais évidemment été conditionnée par tous les critères de notre société qui amènent à qualifier une Femme de “belle”. Qu’est-ce que la Beauté ? C’est une Femme : jeune, mince, bronzée et sans défauts apparents sur la peau ou la silhouette. Si vous avez le malheur d’être vieille, bien portante, avec des imperfections, devinez votre destin ? Vous êtes condamnées. Moi, j’avais une chance de devenir “parfaite”, ce qui accéléra mon oppression sur moi-même.

MON CHEMIN D’ÉVEIL SPIRITUEL

En 2013, c’est alors que je tombai en dépression. En mal d’une lignée maternelle déchirée, d’une mère blessée et d’une enfance incomprise, je me retrouvai au plus profond de ma souffrance. A force d’avoir couru après ces stéréotypes, j’avais fini par craquer. Qui étais-je en tant que Femme ? Quels étaient mes vrais désirs et mes vraies aspirations ? Avais-je seulement une valeur aux yeux du monde pour ce que j’étais vraiment ? Qu’est-ce que la vraie Beauté ?

En 2015, j’eu une soudaine prise de conscience, suivie d’une profonde remise en question de mon identité et de ma propre valeur. En me cherchant moi-même, j’ai alors trouvé le TAO, que j’ai transformé en Tao de la Beauté. En cherchant à retrouver ma vraie Beauté, j’ai inventé le Maquillage Conscient®. Je voulais offrir aux femmes ce que la vie m’avait gracieusement permis de retrouver : ma Beauté originelle.

Je voulais apprendre aux femmes à se sentir véritablement BELLE avec et sans maquillage. Comment ? Et bien de façon authentique, je me suis inspirée de mon parcours. Je voulais apprendre à se maquiller en conscience en se reconnectant à soi-même, car pour moi la VRAIE Beauté de la Femme c’est l’union de son Corps & son Esprit.

Avec tout mon SOURIRE, mon AMOUR et ma GRATITUDE. Merci à vous Femmes du monde !

Noémie

Facebook
YouTube
Instagram